Guide usage et entretien

Accueil » Details techniques » Guide usage et entretien

CHARGE MAXIMUM ET CAPACITÉ DE CHARGE DE LA ROUE
La capacité de charge des roues et montures à usage industriel, civil et domestique déclarée par le fabricant est la valeur maximum, exprimée en daN, que les roues et montures montées sur un chariot sont en mesure de supporter sans que soit compromis leur bon fonctionnement. L'utilisateur est tenu de vérifier la compatibilité de la capacité de charge indiquée par le fabricant avec la charge prévue, la disposition de roues et montures sur le chariot, le nombre de roues en contact constant avec le sol et autres facteurs éventuels (type de surface sur laquelle le chariot est déplacé, température, humidité, présence éventuelle d'agents chimiques corrosifs sur le lieu d'utilisation) susceptibles d'influencer les conditions de fonctionnement des organes mécaniques en mouvement.

FORCE DE TRACTION
L'utilisateur est tenu de s'assurer que l'effort nécessaire au déplacement du chariot avec la charge prévue est compatible avec les dispositions applicables en vigueur.
En vue de faciliter le choix de la roue pertinente en fonction de l’effort nécessaire au déplacement du chariot, Tellure Rôta a mentionné dans le catalogue de ses produits la valeur de glissement pour chaque référence.

VITESSE
La vitesse maximum à laquelle se réfèrent les capacités de charge nominales indiquées par Tellure Rôta est de 4 km/h (1,1 m/s). Pour les utilisations à vitesse supérieure voir le par.5.4 du présent manuel technique.

SOL
La capacité de charge nominale déclarée par le fabricant se réfère à une utilisation sur sol lisse, compact et en bon état. Les sols irréguliers, présentant des obstacles et des écarts de niveau, nécessitent l'utilisation de roues de diamètre supérieur et à revêtement plus élastique (voir par. 5.1).

MOYENS DE TRACTION ET FRÉQUENCE DE DÉPLACEMENT
La capacité de charge nominale déclarée par le fabricant se réfère à des déplacements manuels espacés avec arrêts. Pour le fonctionnement continu et le déplacement motorisé consulter les notes Tellure Rôta.

MILIEU
L'utilisateur est tenu de s'assurer que les matériaux dont est constitué le produit choisi sont compatibles avec les conditions physico-chimiques du milieu d'utilisation (humidité, température, présence éventuelle d'agents corrosifs, etc.). Dans le catalogue du fabricant figurent les conditions « normales » d'utilisation pour chaque type de roue.

CONDUCTIBILITÉ ÉLECTRIQUE
Il existe dans le commerce des produits qui garantissent la conductibilité électrique entre l'organe de fixation et la chaussée ou sol.
La résistance électrique de ces produits est inférieure à 10.000 ohm, mesurée à l'aide d'un ohmmètre ou autre instrument permettant la mesure de la résistance électrique avec tension à circuit ouvert de 500Vcc et impédance interne telle que le voltage en sortie ne descende pas sous le seuil de 50Vcc lorsque le ohmmètre est chargé à une résistance externe de 1000 ohm.
L'utilisateur est tenu de contrôler, une fois l'installation effectuée, la conductibilité électrique entre le chariot et la chaussée ou sol.

DISPOSITIF DF FREINAGE ET/OU DE BLOCAGE
Le fabricant de roues et montures à usage industriel, civil et domestique produit des montures dotées de dispositifs de freinage et/ou de blocage. Ces dispositifs permettent de faire stationner le chariot sur des plans à déclivité ne dépassant pas 3% à condition qu'au moins deux roues du chariot qui en est équipé soient en constant avec le sol.

COMPORTEMENTS NON CONFORMES
Pour garantir la bonne utilisation de roues et montures, il est impératif d'éviter :
- les surcharges ;
- la mauvaise répartition de la charge ;
- l'application violente de la charge ;
- les stationnements prolongés sous charge ;
- les chocs et les collisions ;
- les chutes provoquées par des écarts de niveau ;
- l'enclenchement des dispositifs de freinage et/ou de blocage alors que le chariot est en mouvement ;
- le déplacement du chariot alors que les dispositifs de blocage et/ou de freinage sont enclenchés ;
- le stationnement du chariot avec les dispositifs de blocage et/ou de freinage enclenchés sur un plan à déclivité supérieure à 3% ;
- le lavage à l'aide de détergents corrosifs ;
- le remplacement d'une roue et/ou d'une monture par un type de roue et/ou de monture non conforme aux indications du fabricant.

STOCKAGE
Les produits doivent être conservés dans un endroit bien ventilé, à l'abri d'une humidité excessive et de la poussière et à une température comprise entre -10°C et +40°C. Il est impératif d'éviter l'exposition prolongée aux rayons du soleil et d'éviter également le stockage prolongé..

Pour garantir une meilleure conservation du produit et pour le mettre à l'abri de la poussière, Tellure Rôta fournit ses produits sous emballage standard thermo-rétractable.

Pour garantir le bon fonctionnement de roues et montures ainsi que leur durée de vie maximum, il est important de respecter les instructions de montage fournies dans le présent chapitre.

Le montage de roues et montures doit être effectué dans le respect des instructions fournies à cet effet par le fabricant. Tellure Rôta est en mesure de fournir des roues et des montures assemblées. Dans le cas où le montage serait effectué par le client le fabricant est déchargé de toute responsabilité en cas de dommage ou de défectuosité du produit provoqué par des opérations de montage non effectuées dans le respect des instructions du fabricant.

MONTAGE DE LA ROUE
Contrôler la résistance mécanique des organes de fixation (essieu, écrous et rondelles) utilisés en fonction du type de montage (en surplomb ou à fourche) et de la charge à laquelle ils sont soumis.
Monter l'essieu en position horizontale et perpendiculaire au sens de marche, et en empêcher la rotation.
Contrôler le serrage de l'écrou sur l'essieu ;
Contrôler la rotation libre de la roue une fois l'installation terminée.

Tellure Rôta garantit le serrage nécessaire à travers l'utilisation d'appareillages de vissage qui permettent de contrôler la force nécessaire au serrage prévu.

MONTAGE DE LA MONTURE
La structure du chariot doit être dimensionnée pour supporter les sollicitations auxquelles il est soumis et pour garantir la coplanarité des surfaces de fixation. Celles-ci doivent être planes et horizontales et doivent avoir des dimensions telles que soit garanti l'ancrage sur les différentes surfaces de fixation des montures.
Il est fortement déconseillé de réaliser les fixations par soudage.
Il est conseillé :
- de procéder au montage des montures à platine à l'aide de vis, d'écrous et de rondelles de dimensions et en nombre appropriés, conformément aux instructions du fabricant ;
- de serrer écrous et vis en respectant le couple de serrage prévu ;
- de bien veiller à ce que, pour les montures fixes, l'essieu soit positionné verticalement par rapport au sens de marche ;
- de bien veiller à ce que les montures à tige lisse soient ancrées à des structures tubulaires à tolérances précises ;
- de fixer les tiges par l'intermédiaire de trous transversaux et de vis de diamètre et longueur appropriés ;
- de bien veiller à ce que la structure tubulaire du chariot soit entièrement en appui sur la surface de fixation de la monture ;
- de bien veiller à ce que, pour les montures à tige filetée ou à œil, la surface de fixation de la monture adhère parfaitement et directement à la surface de fixation au chariot ; Les montures à œil doivent être fixées à l'aide de vis d'un diamètre conforme à celui indiqué par le fabricant.

L'utilisateur est tenu de procéder aux opérations d'entretien programmées, qui prévoient les contrôles ci-dessous à effectuer à une fréquence adaptée aux conditions d'utilisation.

CONTRÔLE ET ENTRETIEN DE LA STRUCTURE DE L'APPAREIL
- S'assurer de l'absence de dommages sur la structure du chariot susceptibles de compromettre la fixation correcte du produit ;
- S'assurer du serrage correct des éléments de fixation du produit à la structure du chariot.

CONTRÔLE ET ENTRETIEN DE ROUES ET MONTURES
- S'assurer du bon état du produit, de son bon fonctionnement, de l'absence de jeu excessif, de l'absence d'usure, de déformations et entailles ;
- S'assurer du bon fonctionnement des dispositifs de blocage et/ou de freinage éventuels ;
- S'assurer que les conditions ambiantes d'utilisation n'aient pas endommagé le produit (présence de traces d'oxydation, de traces de corrosion, de corps étrangers, etc., susceptibles de compromettre le bon fonctionnement) ;
- Pour les produits devant garantir la conductibilité électrique, procéder au nettoyage du bandage et à intervalles réguliers procéder aux contrôles de conductibilité électrique ;
- S'assurer du bon serrage de l'essieu de la roue et rétablir au besoin le couple de serrage prévu ;
- Lubrifier les organes mécaniques en mouvement à l'aide de lubrifiants adaptés à l'application.

Le schéma qui suit indique les intervalles de temps maximum entre deux contrôles. Pour les utilisations exposant à de fortes sollicitations l'intervalle entre deux contrôles doit être établi sur les bases des conditions spécifiques d'utilisation.

* = À l'issue de chaque lavage des produits il est nécessaire de procéder à leur lubrification.

MODALITÉ DE TRAITEMENT DES DÉCHETS
Pour le traitement et/ou le recyclage des produits en fin de vie, il faut d’abord séparer les groupes roue + monture de l’appareillage sur lequel ils sont montés. Il est donc opportun de réaliser la séparation des ensembles roue + monture dans les composants suivants :
- monture
- groupe essieu (vis, tube, écrou)
- roue
Le démontage de la roue de sa monture est particulièrement important lorsqu’il s’agit de roue en plastique ou en alliage d’aluminium.

Ci-dessous quelques informations sur le traitement et le recyclage des principaux matériaux qui composent les roues et les montures Tellure Rôta. Dans tous les cas, il est conseillé de confronter et d’intégrer ces indications avec la législation locale en vigueur en matière de traitement des déchets. Pour des informations plus détaillées à ce sujet, contacter directement le Service commercial Tellure Rôta.

Montures et essieux
- L’acier et l’acier inoxydable peuvent être recyclés comme des déchets ferreux.

Roues
Il est conseillé d'envoyer les produits aux phases de récupération qui prévoient des traitements préliminaires de manière à différencier les différents matériaux entrant dans la composition des roues, pour assurer l'enlèvement et/ou la bonne récupération de chaque type de matériau.
- L’acier et la fonte mécanique doivent être traités comme des déchets ferreux.
- L’alliage d’aluminium est recyclable comme métal non ferreux.
- Les composants en plastique, en caoutchouc thermoplastique et en caoutchouc vulcanisé sont recyclables après avoir été triés et séparés des autres composants ferreux et non ferreux.
- La résine thermo-durcissante n’est pas recyclable et doit être traitée dans une déchetterie.
- Les polyuréthanes doivent être envoyés dans une déchetterie spécialisée après avoir été triés et séparés des autres composants ferreux et non ferreux.

Les emballages en film thermo-rétractable sont recyclables comme polyéthylène à basse densité (PE-LD).
Les palettes en bois sont réutilisables ou recyclables.
Les emballages éventuels en papier ou en carton suivent la filière papier.

Pour tout ce qui concerne les modalités de recyclage et de traitement des déchets, respecter la législation et faire appel aux organismes de récupération mis en place par chaque pays concerné.

Conformément aux devoirs d'informations et d'instruction de l'utilisateur, prévus par la directive européenne applicable, le fabricant met à la disposition de l'utilisateur des catalogues, des documentations techniques et des manuels sur la base des spécifications requises.